Nouvelles de la ruche

 

  • En mars, le collectif a décidé de se séparer de l’association Toits de choix et de continuer son chemin seul. Par la suite, Sandra Comptour, architecte et grande connaisseuse du quartier de Saint- Mauront, nous a prêté main forte pour structurer le travail dans le groupe.

  • Le groupe continue sa vie de groupe : des Habeilles ont quitté la ruche et d’autres sont arrivées. Nous sommes maintenant 8 foyers : des personnes seules, des couples et une colocation. 2 appartements sont encore disponibles. Nous apprenons à avoir confiance les uns en les autres et nous faisons tous les jours l'expérience d'un projet collectif. Nous prenons les décisions au consensus, ce qui n'est pas toujours facile et prend du temps. Mais comme dirait Lao Tseu : "ce n'est pas en tirant sur les bourgeons que l'on fait venir le printemps".

  • Nous avons rencontré 4 architectes pour leur parler de notre ruche. Nous choisirons dans l'été celui qui concevra l’immeuble.

  • Une charte approfondie a été écrite par le groupe lors de nos ateliers. C’est en partant de cette charte que le groupe travaille sur la forme juridique de notre structure coopérative.

  • La soirée que nous avons organisée à l’Equitable café le 12 juin a eu du succès. Nous étions nombreux à discuter autour du thème « l’habitat groupé, une utopie à dimension sociale ? ». Pierre Levy, architecte du village vertical à Villeurbanne, nous a présenté l’immeuble qu’il a conçu. Marie Durand, future habitante et architecte elle aussi, a présenté notre projet à travers un diaporama.

 

Nous somme en lien avec un bailleur afin de mettre en place un partenariat, les architectes du groupe font des faisabilités, nous travaillons sur les statuts de la structure, bref, le projet se dessine plus précisément et nous avons hâte de vous tenir au courant de la suite…