Comment dessiner une rûche pour les habeilles ?

Connaissez-vous le comptoir de la Victorine, cette ancienne fabrique d’allumettes, devenue comptoir d’épices et d’herboristeries, où battait autrefois le coeur industriel de St Mauront ? C'est dans ce lieu magique, devenu lieu culturel, que nous avons tenu ce nouvel atelier. Seules Marie (de vacances) et Christine (sur son voilier) n'ont pu être présentes pour cette rencontre très attendue. Voici quelques semaines que nous réfléchissons à la formalisation du programme architectural de notre ruche, qui est le document à partir duquel l'architecte pourra produire une esquisse puis un projet détaillé.

Ce samedi, nous avons donc pu soumettre tout un tas de questions aux deux architectes que nous avons reçus. Economie du projet, qualité environnemental du bâtiment, potentiel de la parcelle, adaptabilité des surfaces... et donc méthodologie ! Car travailler avec un promoteur ou avec un collectif de futurs habitants, ce n'est pas exactement la même histoire. Comment valider les décisions, comment traiter des points techniques, comment gérer le quotidien, bref, comment travailler ensemble ? Quelques pistes ont été identifiées et nous aurons le plaisir de les expérimenter dès le mois d'avril, à partir duquel nous mandaterons formellement un architecte pour nous accompagner dans cette aventure.

D'ici là, nous devons rêver notre ruche : chacun d'entre nous a une semaine pour mettre sur le papier le récit de sa journée du 4 mars 2014. Bah oui, puisqu'en 2014 nous habiterons au 12 rue Jullien ! Il s'agit donc d'imaginer comment se passera la vie dans notre habitat groupé. Et je vais vous dire, c'est un sacré plaisir de se livrer à cet exercice...

Prochaine étape, nous nous retrouvons donc dimanche prochain pour partager nos rêves, avant d'aller sur la chaine humaine contre le nucléaire (on s'y retrouve ?)

Et comme toujours, si vous voulez plus d'infos, venez butiner un verre à l'Equitable (permanence chaque mardi à 18h) !