Le projet des Habeilles



Place des Habeilles, c'est :


- un projet de d'habitat participatif conçue et gérée par les futurs habitants de l'immeuble,
dans une mixité sociale, générationnelle et culturelle
.

- des parties communes gérées par les habitants

- des locaux d'activités et une salle polyvalente ouverts sur le quartier
(St-Mauront / 3e arr.de Marseille).



Les habitants au coeur du projet
Le projet est porté par les futurs habitants, animés par l'envie d'expérimenter une autre manière de vivre ensemble dans la convivialité et la solidarité.
Une fois l'immeuble réalisé, ce sont eux qui en assureront la gestion quotidienne ainsi que celle des parties communes. Ils se donneront la possibilité d'avoir des actions collectives, notamment en s'impliquant dans une dynamique de quartier, tout en préservant les choix de chacun. 
Ces grands principes sont détaillés dans notre
charte.


Le terrain

À l'initiative de Place des Habeilles se trouve l
'EPFR PACA (Établissement Public Foncier Régional) qui détient un terrain à bâtir au 12 de la rue Jullien (Marseille 3e). En concertation avec la ville de Marseille il le propose pour réaliser un projet d'habitat groupé.
Des réunions d'information autour du projet sont organisées et u
n premier groupe de futurs habitants se constitue fin 2011. L'association HG Jullien 12 est créée pour porter le projet.


Partenariat avec un bailleur social

Au fil des réflexions, avec l’appui de l’association Regain (habitat participatif en PACA) et face à la difficulté constatée à monter une opération d’accession à la propriété pour des ménages aux ressources modestes, le groupe s’oriente progressivement vers une option d’habitat participatif en locatif social. Il explore un temps l’idée d’une propriété foncière portée par le groupe, et de sa mise à bail auprès d’un bailleur social. La complexité d’un tel montage nous oriente vers la solution d’une co-maîtrise d’ouvrage avec un bailleur social. 

De l'accession à la propriété, projet initial, nous en sommes arrivés au locatif social, par nécessité, celle de la composition du Collectif. Une nécessité qui a posé la question du logement comme droit fondamental. Le plus important est d'être propriétaire ou accéder à un logement décent quelque soit son revenu ? De ce questionnement découle toute la force de notre projet. Pour permettre à des personnes à faibles revenus d'habiter l'immeuble, un partenariat avec un bailleur social, qui financera l'ensemble de la construction (logements et parties communes) est retenue. 

Les logements proposés auront les critères des logements sociaux et les habitants devront répondre aux critères de ressources pour y habiter (logements PLAI, PLUS, PLS).

Plus de détails ici.


Une structure pour gérer l'immeuble

Une fois construit,
l'immeuble sera géré par une structure d'habitants, son statut est en cours d'étude. 

Le bâtiment

L'immeuble (construction neuve) sera d'une haute qualité environnementale et construit avec des matériaux respectueux de l'environnement.
Il comprendra 11 appartements du T1 au T5 + 1 appartement temporaire géré par une structure d'insertion (710 m² environ) et 230 m² de parties communes : buanderie, chambres d'amis, salon et terrasse, jardin sur le toit, partagés entre les habitants de l'immeuble ; et salle polyvalente, atelier de vélo et de bricolage, ouverts aux habitants du quartier.
Plus d'information sur ce sujet, ici.


Le montage du projet

Pour permettre de garantir les valeurs fondamentales du projet sur le long terme nous avons réfléchi à une articulation entre trois structures :

1/ Une structure pour la gestion de l'immeuble (en cours d'étude)

  • composée des habitants mais aussi de personnes extérieures (partenaires, sympathisants, associations, ...),
  • gère l'immeuble et organise la vie à la l'intérieur (petit entretien...) 

2/ Le bailleur social

  • construit l'immeuble et le loue aux habitants

3/ Une association

  • composée d'habitants de l'immeuble et du quartier,
  • propose des activités en lien avec le quartier (théâtre, alphabétisation, permanence juridique, groupement d'achat, etc.).


La réalisation d’un immeuble d'habitat participatif en locatif social est en soi un acte innovant permettant de palier aux difficultés d’accès à un logement de qualité quelque soit son revenu.
Place des Habeilles est un projet très expérimental, le premier du genre dans la région et dont il n'existe pas encore de modèle. Il est parfois compliqué d'avancer, d'autant que la manière d'envisager le collectif d'habitants - au centre du projet et partie prenante de chaque étape - vient parfois bousculer les manières de faire et remettre en question les manières "classiques" de travailler.

Nous cherchons à faire de ce projet un modèle reproductible et durable en matière d'habitat participatif avec les habitants au coeur du projet et espérons également que notre expérience pourra aider d'autres projets à voir le jour.


---

Les grandes étapes du projet :

  • 1er trimestre 2016 : le bailleur social Grand Delta Habitat s'engage dans un travail partenarial avec les Habeilles. 
  • 1er trimestre 2015 : recherche d'un bailleur social partenaire de notre projet coopératif.
  • 4ème trimestre 2014 : Modification du montage juridique, abandon de l'association "12 Ruche Jullien" : c'est la coopérative qui sera propriétaire du terrain.
  • Septembre 2014 : rupture du partenariat avec Pact 13.
  • Juin 2014 : obtention du permis de construire.
  • 31 octobre 2013 : dépôt du permis de construire.
  • Août 2013 : signature de la promesse de vente entre l'EPF, propriétaire du terrain, et l'association "12 Ruche Jullien".
  • Juillet 2013 : dépôt des statuts de l'association "12 Ruche Jullien" qui avait comme objectif d'acquérir le terrain.
  • Janvier 2013 : signature de la convention de partenariat avec Pact 13, bailleur social.
  • Juillet 2012 : signature de la convention avec l'EPF.
  • Juin 2012 : Choix de Vincent Rigassi comme architecte, suite à la consultation lancée par le collectif.
  • Décembre 2011 : création de l'association "HG Jullien12", porteuse du projet.